Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Voile levé sur les mécanismes de transport de spins dans les pérovskites

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Voile levé sur les mécanismes de transport de spins dans les pérovskites

Un consortium franco-espagnol réunissant des chercheurs du laboratoire chimie de la matière condensée de Paris (CNRS/UPMC/Sorbonne universités/Collège de France) et de l’institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (CNRS/Université de Strasbourg) vient de mettre en évidence, via la synthèse de nanocristaux de pérovskite, des propriétés insoupçonnées de ce matériau-modèle de l’électronique de spin. Une petite révolution dans le domaine… Ces travaux sont parus dans la revue Advanced Materials.

 

Vignette : à gauche : schéma de la structure (cœur et coquille de surface) du nanocristal de pérovskite synthétisé en sels fondus. Au centre : image du nanocristal et de sa coquille (en vert), par microscopie électronique en transmission à balayage. À droite : agencement quasi-parfait des colonnes d'atomes de manganèse (en vert) et de lanthane et strontium (en violet), qui composent le nanocristal. D. R.

Pour en savoir plus :

Laboratoire chimie de la matière condensée de Paris (LCMCP, UPMC/CNRS/Collège de France)Nouvelle fenêtre

Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg Département de chimie inorganique de l’université Complutense de Madrid.

 

Référence :

Ha Le Thi N’Goc, Louis Donald Notemgnou Mouafo, Céline Etrillard, Almudena Torres-Pardo, Jean-François Dayen, Simon Rano, Gwenaëlle Rousse, Christel Laberty-Robert, Jose Gonzales Calbet, Marc Drillon, Clément Sanchez, Bernard Doudin & David Portehault. Surface-Driven Magnetotransport in Perovskite Nanocrystals. Advanced Materials 23 décembre 2016. DOI: 10.1002/adma.201604745

 

Source : CNRS/INC.



09/01/17