Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Générer plus efficacement des espèces radicalaires par photocatalyse

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Générer plus efficacement des espèces radicalaires par photocatalyse

Des chercheurs de l’institut parisien de chimie moléculaire (CNRS/UPMC-Sorbonne Universités) et du laboratoire de chimie organique et bioorganique (CNRS/Université de Haute-Alsace) rapportent une nouvelle stratégie originale et très efficace de formation d’entités radicalaires par photooxydation en lumière visible de dérivés hypervalents anioniques du silicium. Ces résultats publiés dans Angewandte Chemie dans un numéro spécial sur l’année de la lumière 2015 s’inscrivent dans le cadre d’une chimie verte et laissent entrevoir de nouvelles opportunités dans le domaine de la synthèse de molécules fonctionnalisées plus rapide et plus économique. Lire l'intégralité de l'article sur le site de l'INC du CNRSNouvelle fenêtre.

 

À lire : La lumière dans tous ses éclats à l'UPMCNouvelle fenêtre

 

Mécanisme de production d’espèces radicalaires @ Louis Fensterbank

Pour en savoir plus :

Référence :

V. Corcé, L.-M. Chamoreau, E. Derat, J.-P. Goddard, C. Ollivier, L. Fensterbank. Silicates as Latent Alkyl Radical Precursors: Visible-Light Photocatalytic Oxidation of Hypervalent Bis-Catecholato Silicon Compounds Angew. Chem. Int. Ed. 24 juillet 2015 DOI: 10.1002/anie.201504963Nouvelle fenêtre

 

Institut parisien de chimie moléculaire (CNRS/UPMC-Sorbonne Universités)Nouvelle fenêtre



23/09/15