Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Des souris et des hommes… et de l’acide urique

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Des souris et des hommes… et de l’acide urique

Chez l’homme l’excès d’acide urique (ou hyperuricémie) est associé à, ou responsable de plusieurs problèmes de santé graves : syndrome métabolique, goutte, dysfonctions des reins. Or les autres êtres vivants ne sont pas sujets à l’hyperuricémie car ils possèdent une enzyme, absente chez les hominidés, qui dégrade l’acide urique. Afin de mieux comprendre le rôle de l’acide urique dans ces pathologies, des chercheurs de l’Université de Lausanne, de l’UPMC et de l’Hôpital Tenon ont bloqué la dégradation de l’acide urique chez une lignée de souris, et en ont étudié l’impact sur leur santé, en présence ou non d’un régime alimentaire trop riche. La microscopie infrarouge de la ligne SMIS a ensuite permis d’analyser la composition des cristaux formés dans les reins des souris ne dégradant plus l’acide urique. Leurs résultats motivent à faire attention à notre alimentation… Lire l'intégralité de l'article sur le site du synchrotron SoleilNouvelle fenêtre.

 

Les spectres infrarouges de cristaux médullaires (en haut) ont principalement révélé la présence d'urate d'ammonium : pics à 1338, 1133, 1041, 1003, 768 et 727 cm-1. Les cristaux présents dans les papilles (en bas) sont surtout constitués d'acide urique -pics d'absorption typiques à 1123 and 993 cm-1 - sous une forme dihydraté (prédominante), amorphe ou anhydrique. D. R.

 

Pour en savoir plus :

Publication associée :
"Urate-induced acute renal failure and chronic inflammation in liver-specific Glut9 knockout mice.” Preitner, F., Laverriere-Loss, A., Metref, S., da Costa, A., Moret, C., Rotman, S., Bazin, D., Daudon, M., Sandt, C., Dessombz, A., & Thorens, B. American Journal of Physiology - Renal Physiology, on line first (28/06/2013).

 

Vignette photo : Schéma de la coupe longitudinale d’un rein, indiquant les zones où ont été prélevés les cristaux étudiés. D. R.



19/11/13