Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

De nouvelles mousses gélifiées pour la décontamination de surfaces

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

De nouvelles mousses gélifiées pour la décontamination de surfaces

Pour se laver les mains, le plus simple est d’utiliser de l’eau et du savon. Pour décontaminer des surfaces polluées comme par exemple celles des installations nucléaires, on peut utiliser des mousses aqueuses à base de tensioactifs. Malheureusement, ces mousses sont souvent fragiles et instables. Des équipes du laboratoire « Sciences et ingénierie de la matière molle » (SIMM, CNRS/UPMC/ESPCI ParisTech) et de Saint-Gobain viennent de mettre au point un nouveau procédé de fabrication de mousses gélifiées à base de polymères particulièrement stables. Ces résultats sont parus dans la revue Soft Matter.

 

Mousse gélifiée mise en contact avec un liquide coloré et adsorption du liquide. © Cécile Monteux

Pour en savoir plus :

Référence :

R. Deleurence, T. Saison, F. Lequeux & C. Monteux. Time scales for drainage and imbibition in gellified foams; application to decontamination processes. Soft Matter, 28 juillet 2015 DOI: 10.1039/c5sm01158bNouvelle fenêtre

 

Laboratoire « Sciences et ingénierie de la matière molle » (SIMM, CNRS/UPMC/ESPCI ParisTech)Nouvelle fenêtre



18/11/15