Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La cristallographie et l’UPMC, une longue histoire…

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

La cristallographie et l’UPMC, une longue histoire…

Avant-propos

La cristallographie est une science présente à l'université Pierre et Marie Curie depuis la création en 1809 de la chaire de minéralogie de la Sorbonne par Napoléon. Elle fut attribuée à René Just Haüy (de 1809 à 1822) qui est considéré comme le père de la cristallographie. Cette chaire qui est à l'origine d'un des laboratoires de l'UPMC, a été supprimée en 1972 mais le laboratoire qui en est issu existe toujours.

 

À l’origine branche de la minéralogie, la cristallographie s’est bâtie sur des concepts mathématiques, et son histoire a vraiment démarré à la fin du XVIIIe siècle et dans la première moitié du XIXe siècle par les travaux de Romé de l'Isle, René Just Haüy et Auguste Bravais. Ce dernier qui a donné son nom aux réseaux utilisés en cristallographie était un mathématicien de l'École Polytechnique, ses résultats ont été retravaillés dans un esprit plus cristallographique par Gabriel Delafosse alors détenteur de la chaire de minéralogie de la Sorbonne (de 1841 à 1876).

 

La cristallographie a ensuite évolué pendant le XIXe siècle avec en particulier, au laboratoire de la Sorbonne, les travaux de Louis Pasteur sur la chiralité de molécules et la découverte de la piézoélectricité par Jacques et Pierre Curie (1880). La découverte en 1912 par Max Von Laue de la diffraction des rayons X par un cristal marque un tournant important dans le développement de la cristallographie.

 

De cette découverte à celle plus récente des quasi-cristaux, en passant par la représentation 3D de l’ADN, cette science pluridisciplinaire par essence, est devenue un partenaire indispensable de la recherche académique et une source d’inspiration à part entière pour le monde industriel (chimie, sciences environnementales, physique, santé, micro-électronique, biotechnologie…).

 

«Un cristal, des réseaux à l'UPMC», un dossier spécialement conçu à l'occasion de l’année internationale de la cristallographie, célèbre les belles avancées de la science des cristaux.

 

Bernard Capelle a dirigé l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (IMPMC, CNRS/UPMC/MNHN/IRD) Nouvelle fenêtre



05/06/14