Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les instituts Fraunhofer, rapprocher recherche et industrie

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Les instituts Fraunhofer, rapprocher recherche et industrie

En Allemagne comme en France, rares sont les PME qui possèdent en leur sein un département ou une cellule de R&D. Les instituts Fraunhofer, centres de recherche appliquée, ont été créés il y a près de 70 ans pour pallier cette absence et pour faciliter le passage de la recherche fondamentale au développement industriel. Volker Tippmann, chercheur associé à l’UPMC et membre du laboratoire d’informatique de Paris 6 (LIP6, UPMC/CNRS) a été désigné pour importer ce savoir-faire à l’UPMC.

 

Les instituts Fraunhofer ou l’art de l’« entrepreunariat académique »

Contrairement aux instituts Max Planck qui ne travaillent que sur des projets de recherche fondamentale intégralement financés par des fonds publics, les instituts Fraunhofer répondent à des appels d’offres de recherche appliquée pour le secteur public ou privé (analyse de résultats, conception et développement d’un prototype, installation et mise en service d’un équipement, missions de conseil ou de formation…). Ils sont financés à plus de 60% par des contrats industriels ou des contrats collaboratifs, le dernier tiers provenant de financement public (ministère et régions). Les instituts sont répartis sur tout le territoire allemand et ne se concentrent pas uniquement dans le sud du pays là où le tissu industriel est prospère. Chaque institut développe une compétence propre, ce qui évite la concurrence. De façon générale, les instituts sont installés à proximité d’une université ou d’une « Technische Hochschule », voire d’une zone industrielle.

 

De Fraunhofer à Carnot

La France et l'Allemagne partagent depuis longtemps une vision et un outil commun pour le développement de la recherche partenariale. C’est la raison pour laquelle, ils ont conjointement mis en place en 2008, un outil pour le développement de la recherche partenariale dans les deux pays : le programme Inter Carnot-Fraunhofer. Tout comme leur homologue allemand, les Instituts Carnot sont des organismes de recherche et de technologie dédiés au développement et au transfert de sciences et technologies au bénéfice de l'économie et de la société.

 

Les projets soutenus par les deux parties visent à renforcer le leadership en recherche industrielle (au niveau national ou international), à préparer le transfert de technologies et de connaissances vers l'industrie et à créer des alliances stratégiques franco-allemandes entre des organisations de recherche d'excellence.

 

Le projet Fraunhofer@Sorbonne

Dans le cadre d’un accord stratégique avec la Fraunhofer Gesellschaft (FhG), Sorbonne Universités a mis en place le projet Fraunhofer@Sorbonne pour favoriser la recherche appliquée avec des entreprises sur plusieurs thématiques de recherche et mettre en place un nouveau type d’interface entre l’université et le monde économique.

 

Un premier projet pilote (EBITA) entre le département « Données et apprentissage artificiel » du LIP6 et le Fraunhofer IOSB a démarré en septembre 2014. Ce projet financé côté allemand par le ministère d'enseignement et de la recherche et côté français par Sorbonne Universités, a trois objectifs principaux :

  • exploiter les complémentarités scientifiques de l'IOSB (technologies de systèmes et de systèmes de systèmes) et du LIP6 (intégration et analyse de grandes masses de données, Big Data) ;
  • analyser des marchés potentiels et identifier les business fields pour une future équipe commune ;
  • analyser et mettre en place les conditions cadres nécessaires pour faire perdurer cette coopération à long terme.

Deux thématiques sont actuellement à l’étude : l'efficience énergétique dans les bâtiments intelligents et la gestion énergétique (Smart Grids) et de la mobilité dans des villes intelligentes.

Pour en savoir plus :

Laboratoire d’informatique de Paris (LIP6, UPMC/CNRS)Nouvelle fenêtre

 

Les instituts FraunhoferNouvelle fenêtre

 

Le projet EBITANouvelle fenêtre

 

Département « Données et apprentissage artificiel » du LIP6Nouvelle fenêtre

 

Fraunhofer IOSBNouvelle fenêtre



29/01/16