Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

115 934 manières différentes d’intriquer la lumière

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

115 934 manières différentes d’intriquer la lumière

Des chercheurs du laboratoire Kastler-Brossel (LKB, CNRS/ENS/UPMC/Collège de France) et de l’Université de Rostock ont montré que les différentes couleurs contenues dans certaines impulsions lumineuses ultra-brèves étaient toutes mutuellement intriquées, c’est-à-dire très fortement corrélées au niveau quantique et pouvaient donc servir d’éléments de base pour des opérations de calcul quantique de grande dimensionnalité. Lire l'intégralité de l'article sur le site du LKBNouvelle fenêtre.

 

Composantes spectrales (pour des longueurs d’onde croissantes) : (a) du faisceau laser, dit de pompage, qui illumine le cristal non-linéaire ; (b) de la lumière rouge produite par effet paramétrique dans le cristal non-linéaire : les composantes en orange sont « jumelles », et donc quantiquement corrélées, car elles ont été produites à partir de mêmes composantes spectrales (en violet) du laser bleu ; (c) Il en résulte une intrication entre tous les regroupement de composantes (indiquées par les différents groupements colorés), quelle que soit la façon dont on opère le découpage du spectre. D. R.

Pour en savoir plus :

Laboratoire Kastler-Brossel (LKB, CNRS/ENS/UPMC/Collège de France)Nouvelle fenêtre



13/04/15