Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dynamique et dissipation de marée dans l'enveloppe fluide de Saturne

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Dynamique et dissipation de marée dans l'enveloppe fluide de Saturne

Les planètes géantes telles que Saturne sont constituées de profondes enveloppes fluides et vraisemblablement d'un noyau de roches et/ou de glaces. Dans ce contexte, il est indispensable d'obtenir une vision complète et détaillée des ondes de marées et de leur dissipation dans les régions gazeuses.

 

Les deux mécanismes physiques candidats pour expliquer la forte dissipation de marée dans Saturne : la dissipation visco-élastique dans le coeur dense (à gauche) et la dissipation visqueuse des ondes inertielles conduites par la rotation rapide de la planète dans son enveloppe fluide (à droite). Image tirée de Guenel, Mathis & Remus, 2014.

 

Des résultats ont été obtenus sur la dissipation des ondes inertielles, qui sont conduites par la rotation rapide de la planète, en fonction des propriétés mécaniques et thermiques des enveloppes fluides des planètes géantes ainsi que de la fréquence d'excitation. L'impact de la dissipation de telles ondes sur la dynamique orbitale des lunes a très largement été discuté. La dissipation anélastique dans le coeur dense constitue le meilleur candidat pour expliquer la forte dissipation de marée déterminée dans Saturne par le groupe ENCELADE. De même, la rotation différentielle dans l'enveloppe de Saturne peut influer sur les résultats obtenus et des perspectives associées.

 

Stéphane Mathis est ingénieur-chercheur au CEA/AIM, laboratoire « Dynamique des étoiles et de leur environnement ».



15/01/14