Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

SMP : s’ouvrir pour s’enrichir

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

SMP : s’ouvrir pour s’enrichir

Le Labex Sciences Mathématiques de Paris (SMP) est porté par la fondation de coopération scientifique du même nom, la Fondation Sciences Mathématiques de Paris (FSMP), plus grande concentration de mathématiciens au monde. Elle regroupe l’ensemble des laboratoires parisiens de mathématiques et d’informatique mathématique, les chaires du Collège de France et plus récemment le laboratoire d’analyse, géométrie et applications de l’université Paris 13. Échanges avec d’autres disciplines scientifiques, collaborations avec l’industrie, partenariats internationaux, programmes de bourses de master et de thèse, autant de défis à relever !

 

Un mot peut résumer le Labex SMP : l’ouverture. Elle se traduit côté recherche, par le développement d’interfaces avec de nouvelles disciplines scientifiques (sciences du vivant, océanographie, risque) dans les laboratoires de mathématiques et le recrutement de post-doctorants. Ces initiatives visent la création de plateformes d’échanges entre chercheurs et étudiants des deux domaines, favorisant les partenariats et expertises. Les acteurs du Labex ont aussi à cœur de se tourner vers l’international, en particulier le Brésil, la Chine et l’Inde. Ces pays connaissent une forte expansion de leur recherche mathématique, et y donnent des moyens conséquents.

 

Autre signe d’ouverture, le rapprochement entre la recherche académique et la R&D dans l’industrie, source à la fois de nombreux défis scientifiques et d’avancées technologiques réelles. Par exemple, dans une multitude de domaines (aéronautique, climatologie, etc.), les entreprises doivent gérer un grand nombre de données et pourraient être aidées pour les interpréter par des outils mathématiques de pointe. À terme, le Labex prévoit la construction d’une véritable cellule d’interface mathématiques-industrie, qui permettra aux deux communautés de mieux travailler ensemble.

 

Enfin, grâce au Labex, le programme de bourses de master de la FSMP, Paris Graduate School of Mathematical Sciences (PGSM), va doubler dès cette année ses effectifs. N’accueillant jusqu’à présent que des diplômés des meilleures licences étrangères, il s’ouvre désormais aux étudiants des universités partenaires du Labex SMP. La création de bourses de doctorat à l’issue du master contribuera à donner à ce programme une visibilité comparable à celle des grandes institutions internationales.

 

Photo : D. R.



07/05/12