Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Équipements pressurisés

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Équipements pressurisés

Nos recherches nécessitent des expérimentations sur des animaux vivants, ce qui n'est possible qu'avec l'aide d’engins sous pression, puisque ces animaux marins habitent à plusieurs milliers de mètres de profondeur. Ainsi, depuis 1998, notre équipe a conçu un certain nombre de prototypes qui sont décrits dans cette fiche.

 

PERISCOP™

Récolte des animaux sous pression

C'est une boîte de prélèvement qui permet de ramener les animaux depuis le fond sans variation de pression ni de température pendant la remontée.

 

  

PERISCOP™. © Ifremer

 

Prélèvement de Chorocaris chacei avec la Periscopette. D. R.

 

PERISCOP est constitué d’une petite cellule de prélèvement en plastique (Periscopette) et d’une boîte pour la remontée. Cette boîte consiste en un cylindre d’acier inoxydable dont le volume intérieur est de 6,6 litres, dont la fermeture et l’ouverture sont commandées par une poignée, située sur le côté. PERISCOP est entouré de coques de mousse (rouge, jaune et vert) qui servent à la fois à l’alléger quand il est dans l'eau, mais aussi à l’isoler pour éviter les variations de température à la remontée. En effet, la température au fond de l'océan est glacée (environ 2°C), alors qu’elle peut parfois atteindre 30°C en surface.

 

Le PERISCOP pèse 130 kilogrammes dans l’air (et 60 kg dans l’eau), et il est donc mis à l’eau avec un ascenseur afin de ne pas encombrer le coffre du sous-marin. Il descend en position ouverte. Le sous-marin introduira les animaux (capturés dans la Periscopette à l’aide de l’aspirateur du submersible) à l’intérieur de PERISCOP, et le fermera en relevant le levier métallique. Le PERISCOP étant fermé à la pression du fond (par exemple à 360 bars si l'on est à -3600 mètres), il remontera en gardant la même pression (s'il n'y a pas de fuite). Pendant la remontée, la pression est contrôlée, et si des variations de pression apparaissent dans la boîte contenant les animaux, soit de l’eau est rajoutée à partir d’un compartiment contenant une réserve d’eau afin de compenser la perte de pression, soit de l’eau est évacuée afin de compenser l’augmentation de pression.

 

IPOCAMP™

Aquarium pressurisé

Les aquariums IPOCAMP™, initialement construits en 2 exemplaires dans notre laboratoire, ont aujourd'hui 5 autres répliques dans 3 instituts étrangers (Universités des Açores, de Southampton, de Terre-Neuve).

 

IPOCAMP™. D. R.

 

Ce sont des aquariums en acier inoxydable d’un volume de 20 litres, qui peuvent fonctionner jusqu’à 300 bars. L’eau est renouvelée dans l’aquarium avec un débit qui peut dépasser 20 l/h (donc l’intégralité de l’eau dans l’aquarium peut être renouvelée en 1 heure). La température est contrôlée et mesurée dans l’aquarium. Le couvercle de l’aquarium est équipé de petits hublots qui permettent de filmer les animaux grâce à un endoscope connecté à une caméra et un écran.

 

BALIST

BALIST™ est un aquarium en acier inoxydable d’environ 8 litres, avec un large hublot (8 cm de diamètre) pour l’observation directe des animaux, et des petits hublots pour mettre des fibres d’éclairage. Il fonctionne à des pressions allant jusqu’à 300 bars (ce qui équivaut à 3.000 mètres de profondeur), et à des températures de 2 à 100°C. L’eau à l’intérieur de l’aquarium est renouvelée, et la concentration d’oxygène dans cette eau est contrôlée afin de recréer les conditions  naturelles des animaux. La température et la pression à l’intérieur de BALIST™ sont mesurées par des sondes et les valeurs sont affichées sur un écran de contrôle.

 

BALIST™. D. R.

 

La particularité de BALIST™ est qu’il est équipé d’un sas qui lui permet de se connecter au PERISCOP™ sans décompression. Les animaux récoltés au fond avec PERISCOP™ pourront donc se retrouver dans l’aquarium BALIST™ sans avoir été exposés à la pression atmosphérique.



19/11/13