Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

« Biologie et adaptations en milieux extrêmes » (BAME)

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

« Biologie et adaptations en milieux extrêmes » (BAME)

Une nouvelle unité d’enseignement pour la saison 2013-2014

 

Certains milieux qualifiés d’extrêmes sont caractérisés par un ou plusieurs paramètres s’approchant des limites de tolérance pour le vivant. Une nouvelle unité d’enseignement, « Biologie et adaptations en milieux extrêmes » (BAME), sera lancée en septembre 2014. Elle s’adresse aux étudiants du master « Biologie intégrative », spécialité « Biologie et bioressources marines » ainsi qu’à ceux du master « Sciences de l’Univers, environnement, écologie », spécialité « Écophysiologie et écotoxicologie ».

 

Les adaptations aux conditions limites des paramètres environnementaux tels que température, pression, radiations, disponibilité en eau et en nutriments, seront abordés à travers une approche multidisciplinaire. Des exemples seront choisis dans diverses branches du vivant (Eucaryotes, Bactéries, Archées) et divers environnements :

  • polaire (glace et océan)
  • terrestre (déserts, haute montagne, sources hydrothermales, endolithes…)
  • marin (sources hydrothermales, fluides froids, plaine abyssale, zone intertidale…)
  • subsurface (croûte océanique, grottes)
  • spatial (espace, planètes…)

 

À l’heure des changements globaux, ces milieux font l’objet d’une attention particulière en raison de leur vulnérabilité et l’impact l’anthropique sur le devenir de ces milieux sera discuté.

 

Au cours de cette UE, les étudiants approfondiront leur connaissance des environnements extrêmes, outils et contraintes particulières de leur étude. Ils auront à évaluer de l’impact anthropique sur un milieu vulnérable. Ils travailleront à la conception et à la réalisation d’un projet de médiation scientifique. Cette unité d’enseignement pourra venir en complément de l’unité d’enseignement ProMex (Banyuls) orientée vers la biogéochimie dans l’océan profond.

 

L’équipe pédagogique est constituée d’intervenants UPMC : des membres de l’équipe « Adaptations aux milieux extrêmes » du laboratoire Systématique, Adaptation, Évolution (CNRS/UPMC/MNHN/Université Antilles Guyane/IRD) et de l’unité « Biologie des organismes aquatiques et écosystèmes » (BOREA, CNRS/MNHN/IRD). Les intervenants externes sont des membres du réseau européen CAREX (Life in extreme environments), Ifremer, National Oceanographic Center Southampton (UK), des journalistes et des médiateurs culturels et scientifiques.

 

Pour en savoir plus :

Les responsables de l’UE :

Sébastien Duperron (MCU) l sebastien.duperron@snv.jussieu.fr

Juliette Ravaux (MCU) l juliette.ravaux@snv.jussieu.fr



08/11/13