Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

#demainleclimat, une année de mobilisation pour le climat à Sorbonne Universités

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

#demainleclimat, une année de mobilisation pour le climat à Sorbonne Universités

2000 femmes et hommes travaillent au quotidien à l’UPMC et Sorbonne Universités dans les domaines de l’environnement et du climat. Chercheurs, enseignants-chercheurs, enseignants, personnels administratifs, étudiants… tous se sont mobilisés en 2015 dans le but de comprendre mais aussi de faire comprendre les enjeux du changement climatique et de permettre aux citoyens de s’emparer de ces questions. Retour sur les grands temps forts de cette saison « climat 2015 » en images et en texte !

#demainleclimat a été imaginée pour fédérer les communautés internes, sensibiliser tous les publics aux enjeux et problématiques en fournissant des clés de compréhension et de réflexion ; encourager la prise de conscience de la nécessité d’agir en particulier auprès des publics jeunes.

Une plateforme éditoriale www.demainleclimat.frNouvelle fenêtre à forts contenus scientifiques

Construit comme un moteur de recherche à l’échelle de Sorbonne Universités, le site grand public www.demainleclimat.frNouvelle fenêtre est une vitrine de savoirs et savoir-faire. Lancé en avril, les différentes pages tendent à sensibiliser les internautes aux questions liées à la thématique du climat. Il permet à chacun de retrouver en quelques clics tous les événements, publications et débats organisés par les établissements partenaires de Sorbonne Universités (Université Paris-Sorbonne, UPMC, université de technologie de Compiègne, INSEAD, MNHN, PSPBB, CNRS, Inserm, IRD, Inria, CIEP). Son rubriquage simple (Découvertes, Sciences à coeur, Climaginarium, Questions, Agenda) propose une vision originale et inédite du climat, donne des clefs de compréhension du changement en cours et un éclairage sur les enjeux sociétaux liés au réchauffement global.

« Demain le climat » : une programmation événementielle soutenue et innovante toute l’année 2015

Des conférences grand public

Tout au long de l’année, le cycle Sciences à coeurNouvelle fenêtre a nourri les échanges scientifiques, formé les étudiants et contribué aux débats qui traversent la société autour de trois grands volets : « Climat et société de demain », « Climat et écosystèmes » et « Comprendre le climat et le système Terre ».

 

L’université d'été en Sorbonne est un cycle de cours et de conférences organisé par l'université Paris-Sorbonne. Ce programme s'adresse aux étudiants ou enseignants-chercheurs - souhaitant débattre de l’actualité de la recherche et aux visiteurs désireux de venir passer un moment de culture et d’échange. L’un des cycles était consacré aux mutations de l'Homme et de son environnement.

 

Une vie de campus placée sous l’emblème du climat

La Welcome Week de l’UPMCNouvelle fenêtre (journées d’intégration des nouveaux étudiants) s’est également parée des couleurs du climat, tandis que le Village des sciences Sorbonne UniversitésNouvelle fenêtre s'’installait sur le campus Jussieu avec moult expériences « climat » pour le bonheur des petits et des grands.

 

Des projets pédagogiques et professionnels autour du climat

L’après-midi Le climat depuis l’espace a réuni en avril des chercheurs, des étudiants, des ingénieurs du centre national d’études spatiales (Cnes) et des scolaires venus sur le campus avec l’association Les petits débrouillards. Au programme, des conférences, des projections de mini films réalisés par des étudiants de master, des tables rondes, une exposition de maquettes de satellites...

 

UniverCité

Des étudiants de troisième année de licence de Sciences et technologie du parcours communication scientifique ont fait travailler ensemble des enfants et des lycéens de deux classes parisiennes et des scientifiques de l’institut Pierre-Simon Laplace.

 

Le colloque Seine 21 organisé en mai par les étudiants du parcours « sol, eau, environnement » de l’UPMC, a abordé les risques d’inondation et les déchets en présence d’entreprises et de collectivités locales.

 

Les Cafés climat hebdomadaires (rencontre conviviale entre étudiants, chercheurs, enseignants-chercheurs et des ingénieurs de l’UPMC) se sont clos par une école thématique destinée aux étudiants et doctorants de l’UPMC.

 

La demi-journée « Le climat, j’en fais mon métier » organisée par l’institut de formation doctorale (IFD) a permis de sensibiliser les doctorants aux métiers du climat.

 

Parce que la recherche fait avancer la technologie, la médecine et la compréhension du monde qui nous entoure, la collection Sciences storiesNouvelle fenêtre de l’UPMC emmène les internautes à la rencontre de ses chercheurs et de leurs travaux à travers le triptyque « infographie/portrait/vidéo ». Trois épisodes ont été consacrés à la thématique du climat : pollution à l’ozone, océanographie, écologie urbaine. Le chapitre « Demain le climat » de la chaîne Youtube de l’UPMC propose 25 vidéosNouvelle fenêtre.

 

Le climaginarium ou le climat dessiné

Elyx, le personnage virtuel créé par Yacine Aït Kaci (dit YAKNouvelle fenêtre) a accompagné les 18 conférences de Sciences à coeur et s’est affiché sur les campagnes visuelles de la Welcome week et de la Fête de la science. Fiamma Luzzati a réalisé quatre reportages BD hébergés conjointement sur le site du MondeNouvelle fenêtre, www.demainleclimat.fr et de l'UPMCNouvelle fenêtre.

 

Deux résidences d’artistes

L’UPMC a reçu en résidences d’artistes « 100% climat » une plasticienne et une compagnie de danseurs. De ses rencontres et échanges avec des scientifiques de Sorbonne Universités, Anaïs TondeurNouvelle fenêtre a créé une Âœuvre fondatrice, Dryades, qui prend la forme de deux installations, Les Dryades et le Cri de l’Eophone. Cette élégante mosaïque de photographies, vidéos et cartographies, a fait l‘objet d’une exposition sur le campus Jussieu (jusqu’en janvier 2016).

 

Danseuse, chorégraphe et professeur, Chrystel Calvet a créé la compagnie Contre PiedNouvelle fenêtre en 2007 avec la volonté de rassembler dans un même groupe de travail des personnalités de formations diverses et de mener des réflexions sur le corps, l’espace, le mouvement et le jeu. Les artistes de la compagnie (Tuomas Lahti, Juliette Brulin, Marine Orphelin, Stanislas Siwiorek) ont développé ensemble leur travail de recherche et de créations originales autour du climat et de ses enjeux.

 

Le climat et les media

L'institut Pierre-Simon Laplace a reçu en septembre et sur le site du campus Jussieu de l'UPMC, 17 journalistes de l'association des journalistes scientifiques de la presse d'information (AJSPI) pour leur présenter un échantillon de leurs travaux sur la pollution et le climat.

 

Le quotidien Les Échos a publié un dossier spécial « climat » à l'occasion de la la conférence Our Common Future under Climate Change. À lire, « Climat : les scientifiques face au réchauffement »Nouvelle fenêtre.

 

Une conférence internationale sur le climat sur le campus Jussieu

L’Unesco et l’UPMC ont accueilli en juillet la conférence Our Common Future under Climate Change (CFCC). Cette conférence internationale organisée sous le haut patronage de François Hollande, président de la République, a réuni environ 2000 chercheurs en sciences du climat. « La communauté scientifique a décidé d’organiser une conférence intermédiaire, destinée à présenter la science du climat et tous ses enjeux au cours d’un événement unique, en allant de la science fondamentale jusqu’aux solutions », explique Hervé le Treut, climatologue, professeur UPMC et directeur de l’institut Pierre-Simon Laplace. « L’intérêt pour cette conférence a dépassé nos attentes, puisque nous avons fait un appel à des sessions scientifiques et avons obtenu 450 réponses, c’est considérable », précise celui qui était également le responsable du comité d’organisation.

 

À voir, « Notre avenir commun face au changement climatique »Nouvelle fenêtre

Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse de lancement de « Demain le climat »Nouvelle fenêtre



07/12/15