Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La mangrove, le poumon des littoraux tropicaux

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

La mangrove, le poumon des littoraux tropicaux

La mangrove est présente dans 120 pays sur près de 75% des littoraux tropicaux et subtropicaux. Dans tous ces pays, la mangrove joue un rôle essentiel, aussi bien physique qu'écologique dans la conservation et la stabilité du littoral. Du fait de sa forte productivité primaire et du caractère anoxique de ses sols, la mangrove est un formidable piège pour le CO2 atmosphérique.

 

Avec les évolutions climatiques, les mangroves pourraient voir leurs rôles accrus dans le cycle du carbone, notamment du fait de la hausse des températures qui engendreraient un développement plus important aux hautes latitudes. Par ailleurs, on sait d’une manière générale que l’augmentation de la concentration en CO2 devrait stimuler la photosynthèse et par conséquent la capacité de stockage des écosystèmes. Il existe des prévisions sur l’évolution des écosystèmes forestiers tempérés et l’évolution de leur distribution géographique.

 

Cependant, il existe beaucoup moins d’informations sur l’évolution des écosystèmes tropicaux, et en particulier sur la mangrove. Dans ce contexte, des chercheurs de différents pays ont décidé de s’associer pour développer un observatoire international des mangroves en relation avec les changements climatiques. Actuellement, cet observatoire se développe dans trois pays suivant un gradient latitudinale climatique et de biodiversité dans la zone indo-pacifique (Nouvelle Zélande, Nouvelle Calédonie, Vietnam).

 

Système d’eddy-covariance mesurant les échanges de CO2 entre l’atmosphère et la mangrove du Cœur de Voh (Nouvelle Calédonie). © Cyril Marchand

 

Cyril Marchand au milieu de la mangrove de Can Gio (Vietnam). © Cyril Marchand

Pour en savoir plus :

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (IMPMC, UPMC/CNRS/IRD/MNHN)Nouvelle fenêtre

 

À voir :

Entre terre et mer, la mangroveNouvelle fenêtre

 

Soutien aux recherches sur le bilan CO2 de la mangrove en Nouvelle-Calédonie (Fondation Air Liquide)Nouvelle fenêtre

Porteur du projet : institut de recherche pour le développement (IRD) - Localisation : La Foa, Nouvelle-Calédonie.

 

International Research Seminar: Mangroves of tomorrowNouvelle fenêtre

Séminaire organisé par l'université de Nouvelle-Calédonie et l'IRD dans le cadre de la convention Xstrata-UNC-IRD.



25/05/15