Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Laeticia,étudiante à Taiwan

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Temoignages d'étudiants

La mobilité internationale, c’est l’occasion de se distinguer par un parcours académique original, une ouverture culturelle, une meilleure faculté d’adaptation, la connaissance de nouvelles langues. C’est aussi le meilleur moyen de construire un réseau professionnel solide.

Aujourd’hui à l’UPMC, 300 ...

» En savoir +

Contact

Direction des relations internationales

Parvis Jussieu

Tour Zamansky

16e étage 
Sabine Lopez, directrice des relations internationales

Secrétariat :  Mme Séverine Elizabeth-Maury

tél. +33(0)1 44 27 26 74

Courriel

Laeticia,étudiante à Taiwan

Laeticia, étudiante en deuxième année de master informatique spécialité ANDROIDE (Agents distribués, robotique, recherche opérationnelle, interaction, décision) est partie en mobilité internationale pour l’année académique 2015/2016 à l’Université Nationale de Taiwan. De retour en France, elle a accepté de partager son expérience.

 

  • Pourquoi avez-vous choisi de partir une année à Taiwan ?

 

J’étais à la recherche d’une expérience internationale afin d’être plongée dans une nouvelle culture, sortir de ma zone de confort et faire des rencontres enrichissantes. Pour plus de dépaysement, j’ai cherché un pays dont la culture n’était pas occidentale. J’ai toujours été attirée par l’Asie. Je me suis renseignée sur les échanges internationaux avec l’UPMC et j’ai trouvé une université à Singapour et une à Taiwan. De mon point de vue, la culture Taïwanaise (Chinoise) me semblait plus riche, c’est pour cela que j’ai choisi ce pays.

  • Comment s'est passée votre arrivée à l’Université Nationale de Taiwan ?

 

Cela s’est très bien passée, je suis arrivée quelques jours avant le début des cours. J’avais réservé une chambre dans la résidence universitaire, j’ai donc pu emménager immédiatement. La résidence m’a fourni un plan ainsi que des informations sur le quartier et sur l’université. Un repas d’accueil a été organisé peu après le début des cours. L’université avait prévu un rassemblement des étudiants étrangers pour les accueillir et leur faire visiter l’université.

 

  • Comment était votre chambre en résidence universitaire ?

 

Lorsque l'on s'inscrit sur le site de l'université, on nous propose un logement en résidence. Il faut ensuite choisir entre trois catégories de chambres (simple, double, avec ou sans cuisine partagée, plus ou moins loin du campus). Il existe plusieurs résidences, j'étais à « Shui Yuan », c’est là que la plus part des étudiants étrangers vivent. J’habitais à dix minutes à pied de l’entrée du campus. J’avais une chambre avec une salle de bain privée et une cuisine partagée avec quatre autres personnes pour environ 300 euros par mois.

 

  •   Dans quelle langue avez-vous suivi les cours ?Avez-vous rencontré des difficultés ?

J'avais déjà un bon anglais avant d'arriver à Taiwan, je n'ai pas dû prouver mon niveau à l'université d'accueil, j’ai simplement dû procurer une lettre de motivation en anglais et mes relevés de notes traduits. Cependant mon coordinateur à l'UPMC m'a dit préférer envoyer des étudiants qui avaient au moins le niveau B2 car tous les cours étaient en anglais. La plus part des étudiants étaient Taiwanais et donc posaient des questions en chinois, les professeurs traduisaient par la suite questions et réponses en anglais. Je n’ai donc pas eu de difficulté particulière. Les cours de l'UPMC m'avaient aidée à maintenir un bon niveau et à acquérir du vocabulaire. En revanche, je ne pense pas qu'ils auraient été suffisants en soi, c’est pourquoi j'ai fait des séjours linguistiques en Angleterre.

 

  •  Y a-t-il des différences pédagogiques avec vos enseignements à l’UPMC ?

 

Il n’y a pas de travaux dirigés, et beaucoup moins d’heures de cours. Je me suis inscrite à cinq cours et cela équivaut à quinze heures d’enseignement. La quasi-totalité du travail, c’est-à-dire devoirs maison ou projets en groupe, est à faire en dehors des cours. Durant le premier semestre, j’ai également pris des cours de chinois proposés aux étudiants en mobilité internationale par l'université.

 

  •   Avez-vous pris part à des activités pour faciliter votre intégration dans ce nouvel environnement ?

 

J’ai pris part à des activités proposées par la résidence dans laquelle j’habitais. J’ai, grâce à cela, pu assister à des cours de calligraphie et de confection de raviolis chinois. Je conseille d’ailleurs de ne pas hésiter à s’inscrire sur la page Facebook des étudiants internationaux de Taiwan.

 

  • De façon générale, que vous a apporté cette mobilité académique à l'étranger ?

 

J’ai maintenant des notions de base en chinois, et une meilleure compréhension de la culture, de l’Histoire et des enjeux politiques et historiques du pays et de la région. Je me suis fait des amis de différentes nationalités, j’ai donc pu découvrir leur culture. J’ai aussi voyagé seule pour la première fois, j’ai appris à surmonter des difficultés financières et administratives.

 

  • Quelle expérience vous a le plus marqué durant votre séjour ?

 

Durant les vacances semestrielles, je suis partie, seule, deux semaines aux Philippines, j’ai participé à deux festivals hauts en couleurs, j’ai rencontrés des locaux ainsi que des voyageurs des quatre coins du monde.



11/01/17