Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Antoine à NTU

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Temoignages d'étudiants

La mobilité internationale, c’est l’occasion de se distinguer par un parcours académique original, une ouverture culturelle, une meilleure faculté d’adaptation, la connaissance de nouvelles langues. C’est aussi le meilleur moyen de construire un réseau professionnel solide.

Aujourd’hui à l’UPMC, 300 ...

» En savoir +

Contact

Direction des relations internationales

Parvis Jussieu

Tour Zamansky

16e étage 
Sabine Lopez, directrice des relations internationales

Secrétariat :  Mme Séverine Elizabeth-Maury

tél. +33(0)1 44 27 26 74

Courriel

Antoine, en mobilité à NTU, Taïwan

Antoine Alexandre, étudiant en 5ème année à Polytech-UPMC, a choisi de partir en mobilité à Taïwan National University où il a vécu une expérience unique et bénéfique qu’il souhaite aujourd’hui partager avec les autres étudiants de l’UPMC, afin de transmettre le goût de la mobilité internationale.

• Pourquoi avez-vous choisi de faire un semestre à l'étranger et pourquoi Taiwan ?

De par le contrat pédagogique que nous avons signé avec l’école, nous devons effectuer au minimum 8 semaines à l’étranger afin de valider notre mobilité à l’internationale. En ce sens j’ai préféré faire un semestre à l’étranger afin de pouvoir profiter pleinement de cet échange mais également de baigner entièrement dans un nouveau pays et de m’habituer à ses codes et sa culture. Après de longues recherches, l’université proposant le plus de cours en rapport avec ma spécialité et qui m’attirait le plus se trouvait être Taiwan. Je suis donc parti à l’aventure sans réellement savoir où je mettrais les pieds !

• Comment s'est passée l'arrivée à Taiwan ?

Dès l’arrivé on est en pleine immersion. On se retrouve dans un pays aussi éloigné que possible du sien tant géographiquement que culturellement ! Rien que dans la rue, réussir à s’orienter alors que tout est écrit en hiéroglyphe indéchiffrable est un défi. Cependant les Taiwanais sont très avenants, la plupart parlent anglais et on ne reste jamais perdu bien longtemps.

• Comment se passent les cours en anglais ?

En règle générale la plupart des professeurs ont un bon niveau d’anglais avec un accent taiwanais. Il suffit donc de quelques semaines d’adaptation pour s’y habituer. Il n’y a pas de grosse difficulté de compréhension je m’attendais à bien pire.

• Comment avez-vous trouvé votre logement (quel type de logement, le prix, la distance avec le campus...) ?

L’Université Nationale de Taiwan (NTU) propose aux étudiants étrangers des places en résidences universitaires communément appelé « dorms », situés 5 minutes à pied de la faculté et très bien implantés au centre-ville, pour environ 270€/mois. La seule règle d’attribution est premier arrivé premier servi. En outre on y trouve une salle de sport, un jardin, des laveries, tous le nécessaire pour passer un excellent semestre. Il est à noter qu’il est assez facile de trouver des studios et des collocations à Taipei, il y en a pour tous les budgets et pour tous les goûts.

• Est-il facile de faire des rencontres à Taïwan?

Je n’ai rencontré aucune difficulté à échanger avec des Taiwanais. Beaucoup seront ravis d’échanger quelques mots de français avec vous. Il suffit de s’intégrer à leur rythme de vie, d’aller à leur rencontre durant les cours, de participer aux nombreux évènements organisés par l’université ou tout simplement de demander son chemin en ville.

• Quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui souhaitent partir à Taïwan l'an prochain ?

Tout d’abord je leur donnerais un conseil financier. Etant donné le délai de traitement des bourses, il faut prévoir un budget conséquent afin de pallier au frais d’installation dès l’arrivé (achat de mobilier pour la chambre et paiement de la caution). Je leur conseillerais de prendre des cours de chinois. Même si cela ne doit être qu’un bonus au niveau de leurs crédits, il me semble important de s’intéresser à la langue et à la culture d’un pays lorsqu’on y vit. Le chinois est une langue riche et passionnante. Il est facile de maitriser rapidement des phrases simples pour se faire comprendre. C’est une sacré fierté que de pouvoir commander à manger par ses propres moyens sur les marchés de nuits. Enfin, je leur dirais de ne pas hésiter un seul instant, Taiwan c’est le parfait compromis entre modernité, culture ancestrale et paysages fabuleux. A Taipei, fourmilière qui grouille de citadins il suffit de prendre 45 minutes de métro pour se retrouver à Tamsui, un district de pêcheur en face de l’océan. Il y a énormément de chose à voir, des parcs nationaux, des musées, des expositions, des temples somptueux et la culture confusionniste Taiwanaise en vaut le coup. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans Taipei, c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour découvrir des quartiers splendides. Le campus de l’université construit durant la colonisation japonaise vaut à lui seul le déplacement, c’est une véritable ville dans la ville. Pour résumer je reprendrais une citation de Confucius qui disait : « On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise que l’on en a qu’une »

• Quels sont les apports, à votre avis, d'une mobilité académique à l'étranger ?

Tout d’abord je dirais que l’on apprend énormément sur soi, sur sa capacité à s’adapter que ce soit à une culture différente, une ville aux codes étrangers et aux mÂœurs. On apprend grandement sur l’autre et sur son rapport à l’autre. Mon échange à Taiwan aura été une expérience unique et très bénéfique pour moi. Je pense avoir grandi et gagné en maturité. Je suis sorti de mon cocon franco-français, je me suis dépassé et je pense posséder un esprit plus ouvert qu’avant. C’est une fabuleuse opportunité que de partir à l’autre bout du globe et de vivre 6 mois dans un pays qui m’était auparavant totalement inconnu. Je souhaite à tous les étudiants de faire l’expérience de la mobilité!

• Pouvez-vous en quelques mots nous dire en quoi consistait le salon de la mobilité étudiante auquel vous avez participé ?

Ce salon se déroule tous les ans le premier weekend de novembre. Il s’agit d’un salon d’information destinés aux étudiants de NTU qui souhaitent se renseigner sur les universités partenaires afin d’effectuer leur mobilité internationale. En 2015 il y a eu un peu plus de 500 participants. Tous les continents étaient représentés. Les étudiants sont tout aussi intéressés par les études que par la vie dans notre pays. Une question qui revenait très souvent était le niveau de vie à Paris. Dans le but de mobiliser les étudiants souhaitant partir en échange et les étudiants représentant leurs écoles, la direction de la mobilité internationale de l’université offrait plusieurs prix à tous les participants. Ce sont les étudiants venant s’informer qui devaient voter pour le meilleur stand de représentation de l’université partenaire. Prix que nous avons remporté cette année devant des universités de renom : Cambridge, l’Ecole des Mines, etc. !!

 



21/04/16