Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Professionnalisation des formations

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2016/2017 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

Chiffres-clés

  • 10 mentions de licence
  • 10 mentions de master
  • 19 licences professionnelles

La professionnalisation des formations s'est accentuée et diversifiée

Patrick Porcheron, vice-président

La professionnalisation des formations s'est accentuée et diversifiée

"Les licences professionnelles sont intégrées dans chacune de nos licences généralistes" explique Patrick Porcheron, vice-président des formations et de l'insertion professionnelle. "Toutes organisées en alternance et en apprentissage, elles sont considérées comme les voies de sortie qualifiantes de ces licences. Le développement de l’apprentissage offre aux étudiants l’opportunité de poursuivre leurs études dans un environnement adapté à leur projet et de bénéficier d’une véritable première expérience professionnelle. 94% des diplômés de licences professionnelles s’insèrent en moins de 3 mois, avec un salaire annuel moyen brut de 21 k€.

Le master, a quant à lui été conçu dès l’origine comme un continuum de formation sur quatre semestres poursuit Parick Porcheron. Cela permet d’organiser une progression maîtrisée vers une spécialisation à orientation recherche ou professionnelle acquise au cours des deux derniers semestres. Aucun barrage sélectif n’est établi à l’intérieur du master. Des actions de préparation à l’insertion professionnelle sont menées dans les filières générales en L puis en M, conférences sur l’entreprise, ateliers en petits groupes, forum des métiers. Chaque année, 900 étudiants bénéficient d’une formation adaptée à leur situation. Des efforts qui aboutissent à des résultats globalement positifs pour l’insertion des diplômés : sur 2000 diplômés de master sortant chaque année de l’UPMC, 60% souhaitent s’insérer en entreprise, plutôt que poursuivre en thèse. Plus de 80% d’entre eux trouvent un emploi avec un statut et un salaire de cadre en moins de 3 mois."



13/06/08