Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Innovation pédagogique en physique expérimentale : apprendre autrement à l'UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2016/2017 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Année 2017/2018 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Arrêté relatif aux inscriptionsNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC LicenceNouvelle fenêtre

MCC MasterNouvelle fenêtre

MCC MEEFNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

Innovation pédagogique en physique expérimentale : apprendre autrement à l'UPMC

Chaque année, les 200 étudiants de l’unité d’enseignement (UE) de physique expérimentale à l'UPMC ont pour projet la construction d’un robot. Débrouillardise et autonomie sont au programme de ce projet collaboratif suivi de près par Tristan Briant, maître de conférences en physique.

 

 

Depuis trois ans, cet enseignement permet aux étudiants d’approfondir la physique expérimentale, les capteurs et l’instrumentalisation. Afin d’initier les étudiants au travail en mode projet, les enseignants ont inclus en fin de semestre une compétition de robots.  Répartis en groupe, les étudiants doivent fabriquer un robot selon un certain cahier des charges : poids, taille et dangerosité, le tout dans un temps limité. A la fin du semestre, les robots, complètement autonomes, s’affrontent dans une arène lors d’un match de 30 secondes, pendant lequel ils doivent pousser leur adversaire hors de l'arène ou placer leur drapeau le plus loin possible.

Pour leur enseignant Tristan Briant, « c’est une innovation pédagogique car les étudiants sortent du cadre académique où ils sont passifs et deviennent véritablement actifs. Ils sont actifs. Ils vont chercher l’information, réalisent quelque chose de concret en mettant en action toutes les connaissances théoriques qu’on leur a enseignées ».

Pour les enseignants, c’est aussi une autre façon d’enseigner. « Nous avons un rapport complètement différents avec les étudiants. Pour la première fois, ce sont eux qui viennent nous questionner et cherchent l’information » précise le maître de conférences.

 

Nouvelle fenêtre

Pour construire leur robot, les étudiants ont investi le FabLab, plateforme innovante mettant à disposition des outils numériques de fabrication (imprimantes 3D, découpe laser, fraiseuses numériques) et de prototypage électronique (cartes d’interfaçage, capteurs, actionneurs). 

« Chaque année, les étudiants nous présentent des projets qui dépassent complètement ce que nous aurions pu réaliser en tant qu'enseignants, avec le même matériel » s’enthousiasme Tristan Briant. Même exaltation du côté des étudiants. Floriane est étudiante en 3e année, majeure géologie et mineure physique. « J’ai trouvé très intéressant pour la première fois à l’université de monter un projet d’une manière ludique avec une compétition à la fin et de tout concevoir de A à Z »  se réjouit l’étudiante, dont le robot est arrivé 3e sur 37.

 

Images © Tristan Briant

 

Pour en savoir plus

 

PMClab : entre initiative étudiante et innovation pédagogique

La licence de physique de l’UPMCNouvelle fenêtre



24/03/17