Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La VAE fête ses 10 ans à l’UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2013/2014 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

 

Modalités de contrôle des connaissances 2013-2014 :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

La VAE fête ses 10 ans à l’UPMC

 

 

La validation des acquis de l’expérience (VAE)  célèbre ses dix ans d’existence à l’UPMC. Plusieurs centaines de personnes accèdent chaque année à la VAE à l’université, ce qui leur permet de certifier des compétences obtenues lors d’expériences professionnelles et personnelles. Alain Gonzalez, directeur du service commun de la formation continue à l’UPMC, nous explique le dispositif.

 

Qu’est-ce que la VAE ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un dispositif permettant de reconnaître l’acquisition de compétences à partir de l‘expérience professionnelle et personnelle du candidat. Droit individuel, la VAE permet au candidat de bénéficier d’un congé et d’une prise en charge afin d’obtenir le diplôme voulu. À l’UPMC, tous les cursus sont ouverts à la VAE, y compris les doctorats,  même si les formations considérées comme les plus professionnalisantes sont les plus recherchées.

La VAE ne constitue pas un temps indépendant du projet du candidat, elle prend tout son sens lorsqu’un projet de vie personnelle et professionnelle y est associé.

Depuis 2002, près de 300 candidats ont souhaité faire valider par un diplôme, leur expérience à l’UPMC. Pour l’année 2012, ils sont 389 à être suivis par le service de formation continue.

En moyenne, 55% des candidats obtiennent une validation totale par le jury. Pour ceux qui n’obtiennent qu’une validation partielle, ils peuvent, après avoir effectué un complément d’expérience, une formation ou un stage repasser devant le jury.

Comment le candidat est-il accompagné tout au long du dispositif ?

Avant de se lancer, le candidat est conseillé sur le choix même de la VAE et de la certification demandée. L’objectif est de s’assurer que son projet correspond bien à ses attentes et à ses compétences. La validation pouvant durer de 8 à 18 mois, le diplôme doit au départ correspondre au projet du candidat. Tout au long du dispositif, le candidat est accompagné par l’enseignant responsable de la formation et son conseiller VAE. Avec ce dernier, il assiste à des ateliers afin de travailler son projet, de le relire et de sélectionner les expériences les plus significatives.

Une fois le dossier finalisé, le candidat passe devant un jury, composé de représentants de l’université et du diplôme demandé, accompagnés de professionnels des métiers auxquels prépare la formation. Le jury expertise la demande, examine si les compétences sont avérées et échange avec le candidat avant de se prononcer sur sa demande.

Les entreprises sont-elles demandeuses de VAE pour leurs salariés ?

La VAE commence à devenir un véritable élément de gestion des ressources humaines des entreprises car elle permet de faire reconnaître la montée en compétence des collaborateurs. Initialement, la VAE est un droit individuel mais les demandes tendent de plus en plus à être collectives : les entreprises prennent conscience de la plus-value de la reconnaissance des compétences. La VAE leur permet aussi de reconfigurer les postes et fonctions de leurs collaborateurs mais aussi de pérenniser leur savoir-faire.

A quoi ressemblera la VAE de demain ?

L’UPMC fait partie des établissements précurseurs de la VAE et le président actuel, Jean Chambaz, a fait du dispositif l’une de ses priorités notamment concernant les entreprises. Elles sont de plus en plus demandeuses de permettre à leurs salariés d’avancer dans leur parcours professionnel.

La VAE devrait aussi se développer au niveau des certifications et reconnaissance de compétences à l’international.

Pour répondre aux candidats ne pouvant se déplacer mais également accompagner les entreprises s’engageant dans une stratégie VAE, une plateforme d’accompagnement, individuel et collectif, à distance va être déployée à l’UPMC. « Validexper », qui devrait progressivement équiper les 17 universités d’Ile de France, permettra l ‘accès par la VAE des diplômes les plus emblématiques de l’UPMC, en France, en Europe et à l’International.

 

© photo: Pierre Kitmacher

La VAE à l'UPMC Nouvelle fenêtre

Le site Validexper Nouvelle fenêtre

 



26/11/12