Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

spécialité IMA - Imagerie (M2)

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2017/2018 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Arrêté relatif aux inscriptionsNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC LicenceNouvelle fenêtre

MCC MasterNouvelle fenêtre

MCC MEEFNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

Licence et Master

DoctoratNouvelle fenêtre

MédecineNouvelle fenêtre

spécialité imagerie (M2)

La spécialité "Imagerie" (IMA) vise à donner aux étudiants une formation approfondie dans les domaines liés à l'imagerie. Elle regroupe ses cours en des agencements cohérents allant des fondements de la discipline jusqu'aux techniques les plus avancées. Ces cours sont donnés par des enseignants chercheurs de l'UPMC, en particulier du LIP6, d'écoles d'ingénieurs (Télécom ParisTech, ENSTA), ainsi que par des chercheurs de laboratoires rattachés à l'UPMC (à la Pitié-Salpêtrière par exemple) et du LTCI.

 

Elle répond à une forte demande de la part des étudiants, pour qui l'imagerie constitue un domaine attirant de l'informatique. Elle répond également à une demande du marché du travail, aussi bien dans les laboratoires de recherche que dans l'industrie (services en ingénierie de l'image, du multimédia, de l'image de synthèse, télédétection, imagerie médicale, contrôle non destructif, etc.). En particulier, l'agencement de cours Imagerie du vivant constitue une formation originale et attractive, faisant intervenir non seulement des enseignants-chercheurs en traitement d'images, mais aussi des chercheurs en imagerie médicale, imagerie biologique, neurosciences, etc., ainsi que des médecins et praticiens hospitaliers. Cette spécialité s'appuie sur le savoir faire des institutions suivantes :

le Laboratoire d'Informatique de l'Université Pierre & Marie Curie (LIP6),
le Laboratoire Traitement et Communication de l'Information (LTCI) de Telecom ParisTech.

Mots clés

informatique, imagerie, biologie, physique, télédétection

Débouchés professionnels

Les débouchés visés pour les parcours de cette formation comportent :

- Recherche en traitement d'images (avec des applications médicales, biologiques, physiques, en télédétection, en vidéo et multimédia...) ;

- Recherche en laboratoire universitaire ;

- R&D en industrie ;

- Ingénieur de recherche ;

- Sociétés utilisatrices (contrôle de qualité, simulation, communication, presse, publicité, muséologie, gestion de patrimoines) ;

- Industrie de l'imagerie biomédicale (constructeurs de systèmes d'acquisition) ;

- Service en ingénierie de la santé.

Organisation

La spécialité IMA propose trois agencements de cours :

  • Traitement Avancé des IMages (TAIM) (TAIM),
    cet agencement vise à donner une formation de haut niveau en traitement des images, à vocation recherche etprofessionnelle. Les cours proposés présentent les outils mathématiques de l'image, les modèles, et leur utilisation dans des traitements allant du bas niveau au haut niveau
  • IMagerie du Vivant (IMV),
    cet agencement de cours, à vocation fortement pluridisciplinaire, apporte une formation en imagerie biologique et en imagerie médicale, allant de l'acquisition, des méthodes de traitement et d'interprétation, aux applications. Il s'agit d'une formation originale en informatique, n'ayant pas réellement d'équivalent jusqu'à présent en Ile de France.
  • IMagerie Industrielle (en double appartenance avec la mention SDI : http://www.master.sdi.upmc.fr/fr/cpa/imi.htmlNouvelle fenêtre).
Publics visés

L'aspect fédérateur de la spécialité conduit à recruter les étudiants issus de diverses licences, ce qui imposera de gérer l'hétérogénéité, tout en mettant en avant les bénéfices de la complémentarité. Pour le M2, outre le recrutement naturel des étudiants issus du M1 IMA, le recrutement est ouvert également à des étudiants d'autres spécialités (IAD par exemple) s'ils ont les bases requises, ainsi qu'à des étudiants d'Ecoles d'Ingénieurs ou de formations équivalentes en France et à l'étranger.

Le recrutement demandera un minimum de bases mathématiques aux étudiants d'informatique et d'électronique, un minimum d'informatique aux étudiants de mathématiques et d'électronique (programmation). Ces bases sont généralement acquises dans les licences d'informatique, de mathématiques-informatique (aussi bien dans le parcours Mathématiques et Informatique que dans le parcours Statistique et Informatique à l'UPMC). Pour les étudiants de licence d'électronique, il est recommandé d'avoir suivi les UEs d'outils mathématiques et de programmation (en C en particulier).

Admission en formation continue
Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis, les salariés, demandeurs d’emploi,… avec expérience professionnelle, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de 2 ans, doivent contacter directement le service de formation continue de l’UPMC.
Contact : 01.44.27.82.82
Email: formation.continue@upmc.fr
Site : http//:www.fc.upmc.fr
Coordonnées
Coordonnées
Responsable
BLOCH Isabelle

Responsable
DUBUISSON Séverine

Responsable administratif
BOMPARD Géraldine
01 44 27 25 50
master.info.ima@upmc.fr
Adresse


tél.

En savoir +

picto-fleche   Site de la mention : http://www-master.ufr-info-p6.jussieu.fr/lmd
picto-fleche   Page de la composante



13/06/14