Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

disparition_Veronique_Soulier

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Disparition de Veronique Soulier

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Véronique Soulier (récemment devenue Madame Moison), survenu le lundi 17 juillet. Véronique a assumé la responsabilité administrative et financière de l’IBPS de juillet 2014 à juillet 2015. Elle était en arrêt longue maladie depuis cette date, mais continuait à nous

apporter son aide et son expertise sur les dossiers en cours.


Véronique a été recrutée à l'Inserm en 1984, dans le groupe de recherches sur les lipoprotéines, au pavillon Benjamin Delessert de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière. Ce groupe dirigé par John Chapman est devenu l'unité 321 sur les lipoprotéines et l'athérogenèse. Elle a ensuite traversé la Seine en 1995 pour rejoindre l'unité 339 à l'hôpital Saint-Antoine, dirigée par William Rostène. Elle en fut la secrétaire pendant deux mandats avant de devenir, en 2004, la secrétaire de l'unité 732 animée par Patrick Kitabgi qui avait succédé à WIlliam Rostène. 


En 2008, Véronique a pris la direction administrative et financière du Centre de recherches Saint- Antoine qui venait d'être créé, y apportant toutes ses connaissances du fonctionnement administratif des deux tutelles impliquées, l'Inserm et l'UPMC. Elle a, par sa volonté, son efficacité et son tempérament, mis en place une organisation qui a été ensuite copiée par plusieurs autres centres, en particulier pour les plateformes. Toujours en quête de nouveaux défis, elle a décidé en 2014 de rejoindre l'Institut de Biologie Paris-Seine nouvellement créé à l'UPMC sous la direction de Michel Labouesse. Forte de son expérience à Saint-Antoine, Véronique a rapidement pris en main la gestion des plateformes et de la structure fédérative. Elle avait de nombreux projets pour l’organisation de ce nouvel institut qu’elle n’a malheureusement pas eu le temps de réaliser.


En plus de ses compétences de gestion et d’administration, Véronique était toujours prête à aider ses collègues pour la préparation des concours et pour appuyer leurs promotions chaque fois qu’elle le pouvait. Partout où elle est passée, elle a marqué les mémoires par son dynamisme extraordinaire, sa conscience professionnelle, son dévouement, et surtout par ses qualités humaines.


Nous réalisons aujourd’hui l’empreinte qu’elle a laissée à l’IBPS en seulement une année passée au sein de sa direction, à la fois sur le plan professionnel et sur le plan humain.


Nous adressons à sa famille et à ses proches notre plus chaleureux soutien.



26/07/17