Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

rencontre autour de la chimie - les secrets des oeuvres d'art

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargé de mission Science-Société : Pierre Chirsen tél. 01 44 27 29 13

Rencontre autour de la chimie : les secrets des oeuvres d'art

SCIENCES A CŒUR – CONFÉRENCES CITOYENNES

SAISON 3

Rencontre autour de la chimie : 

Les secrets des oeuvres d’art

 

Pour faire connaissance avec la recherche scientifique au service de l’Histoire,
découvrir les techniques de pointe pour étudier des objets d’une valeur patrimoniale inestimable,
nous vous invitons à rencontrer

 

Philippe WALTER, lors d’une conférence citoyenne

jeudi 28 avril 2011 à 17h45

UPMC – Université Pierre et Marie Curie
Campus de Jussieu - Amphithéâtre 25 – niveau Jussieu.

 

La conférence filméeNouvelle fenêtre

Les vidéos des conférences sont lisibles avec le logiciel RealPlayerNouvelle fenêtre ou tout autre logiciel qui puisse lire ce format.

Présentation de la conférence

Philippe Walter co-dirige actuellement le laboratoire du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (LC2RMF), célèbre notamment pour son accélérateur AGLAE situé dans les sous-sols du musée du Louvre. Ses recherches portent sur le développement de méthodes d’analyses chimiques et physiques pour permettre aux historiens et aux restaurateurs d’étudier autrement les oeuvres d’art.

Dès le début de sa carrière, Philippe Walter a dirigé ses recherches vers l’histoire de la beauté et du traitement du corps – où la chimie des produits cosmétiques est omniprésente – et vers l’histoire de la peinture et des techniques – pour mieux connaître les oeuvres d’art classiques, comme la Joconde, ou primitives, comme les peintures rupestres de Lascaux.
Ainsi, les résultats d’analyses obtenus, par exemple, à partir des cheveux ou des vêtements des plus anciennes momies du monde découvertes au nord du Chili renseignent les chercheurs sur la provenance géographique des personnes, sur les produits utilisés, sur leurs rites… mais posent aussi de nouvelles questions aux archéologues !

Dans le cadre de 2011, Année Internationale de la Chimie, Philippe Walter nous fera aussi découvrir comment la chimie peut aider à comprendre les techniques de fabrication de remèdes ou de produits de beauté datant de l’Antiquité, à partir des produits conservés et de textes anciens décrivant les formules cosmétiques.

Vous voulez en savoir plus ? Venez rencontrer ce chimiste passionné d’archéologie qui utilise la science pour « faire parler » les oeuvres d’art et les trésors du patrimoine culturel mondial, et n’oubliez pas de vous inscrire pour vous assurer une place. 

Retrouvez la bibliographie de la conférence Nouvelle fenêtre


Philippe WALTER

Après une formation en physique à l’Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud, Philippe Walter obtient, en 1993, une thèse en sciences de la terre de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, thèse portant sur les altérations du silex.

En 1995, il entre au CNRS où ses activités de recherche s’orientent vers l’analyse des constituants des produits de beauté de l’Antiquité. Il travaille également à comprendre les recettes décrivant la préparation de produits pharmaceutiques. Ses travaux l’ont ainsi amené à établir un partenariat avec les laboratoires L’Oréal Recherche. Ses découvertes sur la composition des fards égyptiens ont donné lieu, en 1999, à un article dans la très renommée revue scientifique Nature.

Philippe Walter a développé de nouvelles méthodes d’analyses non invasives, adaptées à l’étude de matériaux anciens du patrimoine culturel, avec notamment l’accélérateur de particules AGLAE (Accélérateur Grand Louvre d’Analyse Elémentaire), des instruments d’analyses portatifs ou encore d’autres installations scientifiques telles que « le synchrotron ».

Philippe Walter coordonne aujourd’hui le développement des méthodes d’analyse au Laboratoire du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF) qu’il co-dirige. Il a reçu plusieurs prix pour ses travaux : le prix de la division de chimie-physique de la SFC (Société Française de Chimie), la médaille d’argent du CNRS, le prix de chimie Grammatikakis-Neuman de l’Académie des Sciences, et le prix Franklin-Lavoisier de la Maison de la Chimie.

3 Questions à… Philippe Walter


A quoi / A qui devez-vous votre vocation scientifique ?

 Passionné par l’égyptologie depuis la classe de 6ème, je rêvais de devenir archéologue. A l’école, j’ai toujours eu plus de facilités dans les disciplines scientifiques, alors j’ai abordé l’archéologie par une voie détournée en devenant tout d’abord physicien, puis chimiste.

 

Quel est le meilleur souvenir de votre carrière scientifique ? De quoi êtes-vous particulièrement fier(e) dans votre carrière ?

 La toute première nuit passée en Egypte suivie de la première journée de fouilles dans un tombeau, sur le site de Saqqarah sont pour moi un souvenir très fort : je vivais mon rêve d’enfant !
Le travail autour de la Joconde, les études menées dans les grottes de Lascaux sont aussi des moments exceptionnels et uniques dans une carrière, et dans une vie. J’ai conscience de ma chance !

 

En ce moment, qu’est-ce-qui vous tient « à coeur » dans vos recherches ? Quel est votre rêve de scientifique ?

 La perspective d’achever prochainement le montage d’un nouveau laboratoire de recherche et d’élaborer ses développements est une aventure passionnante mais difficile et de longue haleine.
Mais je suis sûr que ce travail portera bientôt ses fruits…

 

Pages du laboratoire C2RMF :
http://www.c2rmf.fr/homes/home_id21988_u1l2.htmNouvelle fenêtre
http://www.umr171-cnrs.fr/Nouvelle fenêtre

 

Portraits de Philippe Walter
http://www.cnrs.fr/fr/recherche/prix/docs/argent2008/WalterP.pdfNouvelle fenêtre
http://arts.ens-lsh.fr/peintureancienne/entretien/menu1/entretien03.htmNouvelle fenêtre

 

 

Photo Philippe Walter © CNRS-Photothèque / Jean-François Dars

 

 

Retour au programme général



25/03/13