Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Sciences à coeur - saison 1

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargé de mission Science-Société : Pierre Chirsen tél. 01 44 27 29 13

Sciences à coeur - saison 1

Sciences à coeur - conférences citoyennes

SCIENCES A COEUR SAISON 1 - DU 15 janvier au 25 juin 2009

 

Le cycle de conférences se déroulait dans l'Amphithéâtre Chouard.

Visionnez l’ensemble des conférences filmées par le centre de production multimédia de l’UPMC.

 

Le programme de la première saison :

Rencontre autour de la vision

par José-Alain Sahel - 15 janvier 2009 

En 2008,  à Paris, un institut – rattaché à l’UPMC et au célèbre hôpital des Quinze-Vingts – entièrement dédié aux recherches sur la biologie de la vision et les maladies oculaires a ouvert ses portes : l’Institut de la vision.

A sa tête, José-Alain Sahel, professeur des universités et praticien hospitalier, associe au quotidien la recherche clinique et la recherche fondamentale.

Comprendre comment et pourquoi des cellules visuelles dégénèrent, mais surtout comment enrayer leur dégénérescence et favoriser leur survie, telle est une des missions des chercheurs en ophtalmologie.

Le Professeur Sahel nous a parlé de la grande aventure qu’a été la création de l’Institut de la vision, des recherches qui y sont menées. Il a fait le point sur le fonctionnement de la rétine, ses pathologies et nous a parlé de la grande avancée que représente la rétine artificielle.

Cette conférence citoyenne, la première du cycle « Sciences à coeur » a été précédée du discours inaugural de Jean-Charles Pomerol, président de l’UPMC. 

Rencontre autour de l'évolution du climat

par Hervé Le Treut - 12 février 2009

Directeur de recherche au CNRS et directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace, Hervé Le Treut nous a présenté son activité d’enseignant-chercheur qui porte sur la modélisation du système climatique et sur la compréhension des perturbations du climat, notamment en relation avec l’effet de serre.

Les modèles climatiques sont des outils qui permettent de confronter la réalité des risques climatiques et environnementaux à des projections et à des simulations.

Projection ? Prévision ? Prédiction ? La science n’a rien de divinatoire !

Dans ce domaine scientifique récent si particulier, la science du changement, les instruments se créent au fur et à mesure que les questions se posent. En se fondant sur les données du passé, sur des observations précises du présent, les chercheurs construisent des outils complexes, qui s’appuient sur des lois fondamentales de la physique, pour estimer les risques de demain.

En effet, traduites en équations mathématiques, toutes ces données permettent d’accéder à des évaluations et à de bons indicateurs des conséquences à court et à moyen terme pour notre planète qu’ont et qu’auront les changements climatiques.

Que ceux qui se retranchent derrière le fait que notre planète a connu plusieurs ères climatiques, ne signifie pas pour autant que ces changements soient inoffensifs. Tempêtes, Sécheresses, ouragans … sont des signes tangibles qui nous indiquent que notre système climatique est en pleine mutation.

Rencontre autour de la physique quantique 

par Jean-Michel Raimond - 26 février 2009

Directeur du département de physique de l’Ecole normale supérieure, Jean-Michel Raimond nous a présenté, au cours de cette conférence citoyenne, son activité d’enseignant-chercheur concernant l’étude fondamentale du monde quantique.

Mais comment aborder la physique quantique, comment toucher du doigt ou plutôt de l’esprit cette physique qui bouleverse notre entendement et défie notre logique ?

Depuis près d’un siècle, la mécanique quantique décrit le monde à l’échelle microscopique et connaît des succès éclatants. On la retrouve au coeur de presque toutes les technologies modernes et elle permet une compréhension profonde des mécanismes à l'échelle des particules élémentaires ou des atomes.

La physique quantique a profondément transformé notre conception de la réalité et conduit à certaines étrangetés : dans l’univers quantique, les portes peuvent être ouvertes et fermées, les chats (de Schrödinger) simultanément morts et vivants.

Les fondateurs de la théorie quantique sondaient ces bizarreries par des expériences de pensée, « manipulant intellectuellement» des atomes et des photons un par un.

Aujourd’hui, il est maintenant possible de réaliser « pour de vrai » ces expériences et d’explorer directement ces situations. Lors de cette conférence, une de ces expériences sera décrite, celle consistant à « peser » un quantum de lumière…

Rencontre autour du vieillissement

par Jean Mariani - 12 mars 2009

Qu'est-ce vieillir ? Une usure du vivant ? Un phénomène physiologique normal qui résulte de l'effet du temps sur les êtres vivants ? Un processus  toujours associé à un déclin fonctionnel ? Les marques du temps qui passe sont-elles inéluctables ? Comment la recherche explique-t-elle ou lutte-t-elle contre le vieillissement ?

Le Professeur Jean Mariani est directeur du projet scientifique de l'Institut de la longévité Charles Foix, centre de recherche et d'innovation unique dédié à la gérontologie, dont la première pierre a été posée en 2008.
Jean Mariani a évoqué le quotidien d'un scientifique médecin qui s'intéresse à la recherche fondamentale dans le domaine de la longévité et du vieillissement. 
Rester jeune est chimérique mais vivre plus vieux est devenu possible : l'espérance de vie a considérablement augmenté au vingtième siècle dans nos sociétés occidentale. En France, elle a franchit les 80 ans.
La longévité peut être considérée comme une chance pour l'individu mais à condition d'accéder à la meilleure qualité de vie possible. Mais qu'en est-il pour la société ? Elle ne doit pas oublier de faire face aux conséquences et aux enjeux du vieillissement de la population sur la vie sociale, économique et politique du pays.

Rencontre autour des mathématiques financières

par Nicole El Karoui - 16 mars 2009

Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et à l'École Polytechnique, internationalement reconnue dans le monde de la finance, Nicole El Karoui nous a présenté son activité d’enseignant-chercheur en mathématiques appliquées.
Depuis quelques dizaines d’années, les mathématiques jouent un rôle important dans les marchés financiers, et notamment dans la gestion des produits dérivés.
Si au quotidien dans sa recherche, Mme El Karoui utilise des équations  et des expressions - comme « processus stochastiques » ou « chaîne de Markov » -, uniquement compris par une poignée de personnes, cette pédagogue hors pair nous a permis de toucher du doigt des concepts complexes de façon claire et limpide et … d’appréhender la démarche d’abstraction. Avec elle, on s'est pris à aimer les maths voire à les comprendre !
Et lorsqu’on lui parle de la crise … elle répond « Les théories mathématiques et les modèles que l’on crée sont adaptés au problème spécifique que l’on cherche à résoudre, dans un environnement particulier ; il ne s’agit pas de résoudre tous les problèmes de la finance! ». Femme de passion et de conviction, elle n'a pas manqué de nous faire partager son point de vue éclairé sur la question et nous a expliqué pourquoi aujourd’hui plus que jamais, dans le contexte socio-économique particulier que l’on connait actuellement, on a besoin des maths !

Rencontre autour des carburants et moteurs de demain

par Céline Morin - 28 mars 2009

Maître de conférences à l’UPMC et chercheur à l’Institut Jean Le Rond d’Alembert, Céline Morin nous a présenté des exemples de carburants et moteurs qui seront développés dans les années futures.
Avec le réchauffement climatique, l’épuisement des ressources pétrolières, et la législation sur les gaz à effet de serre, les scientifiques cherchent à caractériser des « carburants propres », en substitution au pétrole. Les biocarburants font partie des solutions développées pour réduire les émissions dues au transport dans les décennies à venir.
Mais il ne suffit pas de développer des carburants plus propres, il faut également des moteurs plus propres !
Ainsi il n’existe pas une solution unique contre la pollution automobile, mais une grande variété d'approches technologiques comme par exemple le développement de nouveaux moteurs dont les plus connus sont le véhicule électrique et la pile à combustible.
Nous avons vu de quelle manière les biocarburants sont et seront utilisés, leur bilan environnemental et leur impact sur la conception des moteurs. Nous avons discuté également du développement des moteurs hybrides, de la pile à combustible ou encore de principes de combustion alternative.
Enfin, Céline Morin a partagé avec nous le quotidien d’une scientifique qui s’intéresse à la fois à la recherche fondamentale et appliquée dans un domaine de la combustion qui, aujourd’hui, est au cœur d’enjeux énergétiques liés à l’avenir de notre planète ...

Rencontre autour de nos origines

par Brigitte Senut - 9 avril 2009

Comprendre l’histoire de nos origines et comment l’homme est devenu Homme est un sujet des plus passionnants mais aussi des plus discutés de la paléontologie.
Les chercheurs de ce domaine construisent pièce après pièce le grand puzzle de l’évolution. Mais il ne suffit pas de trouver des fossiles pour faire des bonds dans la connaissance. En effet, les scientifiques se doivent de replacer cette question évolutive dans un cadre bio-éco-géographique plus vaste.
De plus, des disciplines plus récentes comme la biologie moléculaire permettent d’apporter un autre éclairage à nos questionnements. Ainsi, couplée aux données recueillies sur le terrain, l’étude des primates actuels permet d’avancer dans la compréhension de leurs relations de parenté.

Sa passion pour l'évolution des grands singes et de l'homme et de leur environnement amène chaque année Brigitte Senut au cœur de l'Afrique à la recherche de fragments d’os ou de dents témoins du passé. C’est au Kenya, au cœur des Collines Tugen, qu’elle met au jour en 2000, avec son équipe franco-kenyane, les restes du fameux Orrorin, première d’une série de découvertes qui vont bousculer notre vision de l’histoire de l’homme. Nous sommes aujourd’hui obligés de remonter au-delà de 6 à 7 millions d’années, voire plus, pour comprendre la manière dont la lignée des grands singes et celle de l’homme se sont séparées.

Rencontre autour de la chimie douce et les matériaux bioinspirés

par Jacques Livage - 23 avril 2009

Avec la maîtrise du feu, l’Homme a trouvé, de façon empirique, comment obtenir des matériaux tels que le verre et les céramiques grâce à un chauffage à très hautes températures. Cette technique lui permet depuis des millénaires de fabriquer des objets utiles à sa vie quotidienne.

Jacques Livage, Professeur au Collège de France, a été un des premiers à penser autrement la chimie des matériaux. S’inspirant de l’étonnante inventivité de la nature et en observant les processus naturels, il a mis au point un procédé nommé « Sol-Gel ». Ce procédé permet, comme la bio-minéralisation des micro-organismes, d’obtenir à pression et à température ambiantes des matériaux habituellement produits par chauffage à très hautes températures.

Créant une véritable rupture dans le  domaine de la chimie du solide, ce pionnier de la science des procédés « Sol-Gel » a ensuite développé, avec des partenaires industriels, de nombreuses applications dont il nous a parlé lors de cette conférence. Récemment, de nouveaux horizons se sont encore ouverts : la compatibilité avec la vie de ces nano-composites permet aujourd’hui leur utilisation en biologie et en médecine à l’échelle cellulaire et moléculaire.

Lors de cette rencontre, le Professeur Livage a partagé avec nous son aventure scientifique hors du commun et nous a raconté comment les diatomées, ces algues marines microscopiques, l’ont conduit à l’Académie des Sciences…

Rencontre autour du métabolisme : de l’obésité au diabète

par Jacqueline Capeau  - 14 mai 2009

Dans le passé, la mise en réserve des aliments sous forme de graisse dans l'organisme a facilité la survie des individus qui pouvaient ainsi constituer des stocks pour les jours de disette.
Mais, en l'espace d'une génération, notre société de suralimentation a transformé cet avantage sélectif en un risque de surmortalité. Trop de graisse, mal localisée et notre équilibre métabolique est compromis ce qui conduit à une accumulation de pathologies : obésité, diabète, risque vasculaire et cardiaque, maladies neuro-dégénératives…
Au centre de ces mises en réserve se trouve une hormone, l'insuline, dont l'excès va participer au vieillissement.
Jacqueline Capeau travaille depuis longtemps sur cette hormone. Ses premières recherches ont porté sur l'étude des mécanismes qui conduisent les cellules à entrer en résistance contre l'excès d'insuline chez les patients obèses et diabétiques. Puis, elle s’est penchée sur le versant génétique de cette résistance afin d’identifier de nouveaux gènes impliqués dans des maladies rares mais graves dans lesquelles la résistance à l'insuline est au premier plan. Enfin, elle s’est intéressée à la graisse corporelle, excessive dans l'obésité et dans le diabète mais insuffisante chez certains patients.
C’est en étudiant la répartition des graisses qu’elle a découvert le monde de l'infection par le virus du Sida. En effet, on retrouve des anomalies de la répartition de la graisse chez certains patients séropositifs : certains traitements contre ce virus font disparaître le tissu graisseux et induisent des complications métaboliques.
Dernièrement, il a été observé que l'infection prolongée par le virus du Sida et la présence de ces complications pourraient participer à un vieillissement accéléré de ces patients. Aujourd’hui, le Pr Capeau essaye de comprendre les mécanismes de ce vieillissement anormal afin de le prévenir.

Rencontre autour de l’intelligence artificielle

par Jean-Gabriel Ganascia - 

L’Intelligence Artificielle puise ses origines dans les mythes anciens, avec le thème du dépassement de la condition humaine ; c’est donc un sujet fascinant et d’une histoire riche en rebondissements.
L’Intelligence Artificielle est-elle une science ? Que met-on sous ce vocable ?
La machine peut-elle être créative, est-elle l’avenir de l’Homme ?
Autant de questions qui furent explorées avec le Professeur Jean-Gabriel Ganascia.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d’informatique à l’UPMC, et chercheur au Laboratoire d’Informatique de l’UPMC (LIP6). Il y dirige des recherches sur la fouille de données, la reconstruction rationnelle du processus de découverte scientifique au moyen d’ordinateurs, sur l’analyse stylistique, la simulation de la créativité…

Lors de cette rencontre, le Professeur Ganascia a partagé avec nous son aventure scientifique hors du commun et nous a raconté son parcours d’ingénieur, puis d’informaticien, qui s’est ensuite orienté vers les sciences cognitives. Il travaille aujourd’hui en collaboration avec des philosophes et épistémologues, dans le cadre de recherches en intelligence artificielle symbolique…

Rencontre autour de La biodiversité

par Hervé Le Guyader - 11 juin 2009

Qu’est-ce que cette biodiversité dont tout le monde parle ? En fait, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, tout naturaliste l’étudiait sans le savoir, avant que le monde socio-économique ne fasse entrer de force ce concept en biologie.
La biodiversité est étudiée à trois échelles (milieux, espèces, gènes), et Hervé Le Guyader nous a invité à approcher les limites des méthodes de l’étude du vivant.

En compagnie de ce chercheur d’exception qui a participé à de nombreuses expéditions scientifiques, nous avons découvert divers exemples de cette biodiversité parmi les espèces marines du Pacifique Sud, en pointant du doigt les difficultés d’étude : magnitude, singularité, rareté… que signifient ces caractéristiques, et quel en est l’intérêt ? Comment étudier en pratique ces espèces, d’autant plus que la majorité de la biodiversité spécifique est composée d’organismes de petite taille ?

L’érosion de la biodiversité, autrement dit l’extinction des espèces, est un thème d’actualité : Hervé Le Guyader en a révèlé les mécanismes tout en nous donnant les méthodes de tri et de classement des organismes. Il nous a proposé d’explorer quelques pistes révolutionnaires développées à ce sujet dans son laboratoire « systématique, adaptation, évolution ».

 Enfin, il ne faut pas oublier que la biodiversité n’est pas l’apanage des biologistes ; Hervé Le Guyader nous a emmené vers d’autres approches, notamment celles des philosophes (« prométhéennes » et « orphiques »)…

Rencontre autour des programmes spatiaux

par Pierre Encrenaz - 25 juin 2009

Depuis le début de sa carrière scientifique, Pierre Encrenaz parcourt le monde et a été le témoin du développement des recherches spatiales et des collaborations internationales, donnant lieu à des projets de plus en plus complexes.
Après avoir participé à la grande aventure de la construction de grands équipements astronomiques sur terre, Pierre Encrenaz s’est orienté vers le spatial pour s'affranchir de l'atmosphère…
Il nous a fait découvrir comment des ballons stratosphériques lancés par le CNES ont permis de mettre au point des technologies spatiales jusqu’ici inutilisées, contribuant ainsi à la naissance de plusieurs satellites. Ces satellites servent aujourd’hui les grandes missions d’exploration spatiale, aux noms souvent évocateurs : Odin, Cassini, Rosetta, ou Herschel…
Avec le Pr. Encrenaz, nous sommes partis pour un voyage aux confins de l’Univers, et avons exploré les résultats les plus récents et les plus fascinants de ces missions : découverte de l'oxygène moléculaire dans les étoiles, « lacs » de méthane liquide sur Titan, carte de la Galaxie Messier 51, et atterrissage sur un noyau de comète…

 

Télécharger le programmeNouvelle fenêtre (PDF, 110 Ko)

Consultez les bibliographiesNouvelle fenêtre pour chaque conférence, élaborées par les BUPMC.
Visionnez les conférences filmées par le Centre de Production Multimédia de l'UPMC.
Retrouvez le programme des autres saisons.

 

 #sciencesacoeur



04/07/17