Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Rencontre autour de l'observation du climat

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargée de mission Science-Société : Cécile Nécol tél. 01 44 27 29 13
  • Chargée de mission Patrimoine scientifique et médical : Frédérique Andry-Cazin tél. 01 44 27 35 70

Rencontre autour de l'observation du climat

Sciences à coeur

 SCIENCES A CŒUR Saison 2

Rencontre autour de l’observation du climat : détecter pour mieux comprendre


Pour en savoir plus sur les mesures météorologiques, du sol jusqu’aux satellites,
découvrir les liens entre interprétations, modélisations et prévisions,
mais aussi rencontrer une physicienne d’exception,
nous vous invitons à venir écouter

Laurence Eymard

 
lors d’une conférence citoyenne jeudi 3 décembre 2009 à 17h45 à l'UPMC – Université Pierre et Marie Curie
Campus de Jussieu, Amphithéâtre Jacques-Monod.

 

Visionnez la vidéo de la conférenceNouvelle fenêtre.

(La vidéo de cette conférence est lisible avec le logiciel Real Player ou tout autre logiciel qui puisse lire ce format. Vous pouvez télécharger Real Player gratuitement et légalement ici :http://france.real.com/realplayer/Nouvelle fenêtre)


Résumé de la conférence


D’ici quelques jours aura lieu la conférence internationale sur le changement climatique à Copenhague, dont les conclusions seront au coeur des décisions politiques pour préserver la planète. Ces conclusions s’appuient sur des rapports scientifiques, fruits du travail de la communauté scientifique à l’échelle mondiale.

Les outils de l’observation, de l’in situ au spatial, ont considérablement progressé au cours du 20e siècle : l’ensemble de la « machine physique » du globe est rendu visible grâce aux statistiques d’observations cumulées depuis 40 ans, et surtout grâce aux données fournies par les satellites apparus dans les années 1980.
Les données engrangées permettent aux climatologues de construire et valider leurs outils de modélisation, puis d’élaborer différents scénarii d’évolutions climatiques. Le challenge de demain est de pouvoir faire des prévisions sur 20 ou 30 ans !

Laurence Eymard nous présentera également les défis de l’observation du climat au 21e siècle : nouveaux capteurs pour l’observation spatiale, réseaux automatiques de mesures dans des régions hostiles, nouvelles approches pour surveiller l’évolution de la biodiversité dans toutes les parties du globe…
Enfin, Laurence Eymard nous fera découvrir les liens entre certains phénomènes climatiques, comme les moussons, et leur importance sur la vie locale des populations…
Observer pour mieux comprendre et pour mieux prévoir…

Vous avez envie d’en savoir plus, de poser des questions? Venez rencontrer Laurence Eymard !
Mais pour vous assurer une place … pensez à vous inscrire !

Laurence Eymard ©UPMC - Cécile NécolLaurence Eymard


Directrice de recherche en Océanographie et depuis 2004, Directrice du LOCEAN (Laboratoire d’Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques) – Centre des sciences de la mer de l’UPMC.

3 questions à Laurence Eymard
 

A quoi / A qui devez-vous votre vocation scientifique ?

 Je dois ma vocation scientifique à mon père qui m’a poussée dans cette voie mais aussi à Pierre Morel. Lui m’a incitée à choisir les sciences du climat.
 

Quel est le meilleur souvenir de votre carrière scientifique ? De quoi êtes-vous particulièrement fier(e) dans votre carrière ?

Les campagnes de mesures sur le terrain sont de très bons souvenirs. J’ai tout particulièrement en mémoire une campagne en mer, dans les tempêtes de l’Atlantique Nord en hiver !
Ma fierté, c’est d’avoir contribué à mieux utiliser les mesures de télédétection, pour la mesure du niveau de la mer et pour la météorologie.
 

En ce moment, qu’est-ce-qui vous tient « à coeur » dans vos recherches ? Quel est votre rêve de scientifique ?

Il me tient à coeur que nos recherches sur la mousson africaine (programme AMMA) contribuent à construire un espace ouest-africain de recherche sur le climat ; que ces travaux conduisent à des applications de développement durable au Sahel (prévision de la mousson, réduction des risques liés aux variations du climat).
Mon rêve de scientifique est que la meilleure connaissance de l’océan et du climat conduisent les sociétés à la sagesse et non à l’exploitation abusive des ressources naturelles, pour un vrai développement durable...

  • Repères biographiques et interview :

http://www.futura-sciences.com/fr/print/biographie/t/terre/d/eymard_111/Nouvelle fenêtre
http://www.upmc.fr/fr/recherche/talents_et_decouvertes/portraits_de_scientifiques/laurence_eymard.htmlNouvelle fenêtre

  • Laboratoire LOCEAN :

https://www.locean-ipsl.upmc.fr/index.phpNouvelle fenêtre

 

Vous trouverez un dossier documentaire sur le sujet sur Jubil, le portail documentaire de l'UPMC iciNouvelle fenêtre.

 

Revenir au programme de Sciences à coeur



27/05/13