Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Rencontre autour des matériaux hybrides nanostructurés

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargée de mission Science-Société : Cécile Nécol tél. 01 44 27 29 13
  • Chargée de mission Patrimoine scientifique et médical : Frédérique Andry-Cazin tél. 01 44 27 35 70

Rencontre autour de la chimie des matériaux hybrides nanostructurés

Sciences à coeur

Rencontre autour de la chimie des matériaux hybrides nanostructurés

Pour en savoir plus sur la construction raisonnée de la matière
grâce aux matériaux hybrides, mieux connaître les applications innovantes qui en découlent,
nous vous invitons à rencontrer un chimiste exceptionnel,
Clément Sanchez,
lors d’une conférence citoyenne qui a eu lieu jeudi 11 mars 2010 à 17h45 à l'UPMC – Université Pierre et Marie Curie
Campus de Jussieu - Amphithéâtre Jacques-Monod.

 

(La vidéo de cette conférence est lisible avec le logiciel Real Player ou tout autre logiciel qui puisse lire ce format. Vous pouvez télécharger Real Player gratuitement et légalement ici :http://france.real.com/realplayer/Nouvelle fenêtre)

Visionnez la vidéo de la conférenceNouvelle fenêtre

Résumé de la conférence

Les matériaux dits « hybrides » sont des matériaux construits - par une approche moléculaire - à partir de composantes minérales et organiques. Le laboratoire Chimie de la Matière Condensée de Paris que dirige Clément Sanchez est à la pointe dans ce domaine. Ses équipes de chimistes y conçoivent et élaborent tout un monde de matériaux nouveaux, riches de fonctionnalités, denses ou poreux, sous forme de poudres, films, fibres, ou pièces monolithiques.
Les recherches menées dans ce laboratoire s’articulent autour d’axes scientifiques fondamentaux et appliqués.
Il s’agit d’étudier les mécanismes de formation des nanomatériaux inorganiques et hybrides, de la molécule au matériau final. Cela permet de mieux comprendre les processus de formation des matériaux et rend alors possible une fabrication prédictive de matériaux nanostructurés, par assemblage de molécules ou d’objets nanométriques sur mesure. Une véritable « LEGO©Chimie » est en train de naître.
Cette « ingénierie moléculaire » aboutit à de nombreux brevets industriels dont certains permettent de développer des réponses innovantes aux préoccupations sociétales dans les domaines tels que l’environnement et l’énergie. Des perspectives prometteuses sont aussi développées dans le domaine médical. Certaines recherches sont en cours autour de la construction de biocapteurs (permettant des diagnostics), de biocatalyseurs ou de nouveaux vecteurs thérapeutiques (couplant ciblage, imagerie, et délivrance contrôlée de principes actifs).
Vous souhaitez en savoir plus ? Alors venez rencontrer Clément Sanchez, ce chimiste des matériaux hybrides et n’oubliez pas de vous inscrire pour vous assurer une place !

 

Clément Sanchez © Nicolas Guilbert
Clément Sanchez © Nicolas GuilbertClément Sanchez

Photo © Nicolas Guilbert

Directeur du laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (LCMCP). Directeur de recherche au CNRS, il est spécialiste des domaines de la « chimie douce » et des matériaux hybrides organiques/inorganiques nano structurés. Ses intérêts actuels se focalisent sur le développement de matériaux et systèmes complexes présentant des structures hiérarchiques. Les résultats de ses recherches ont donné lieu à de nombreux brevets et applications concernant notamment l’optique, l’énergie et l’environnement. De nouveaux hybrides pour l’imagerie biomédicale ou les vecteurs thérapeutiques multifonctionnels sont en cours d’étude.
En 2009, Clément Sanchez s’est vu décerner le prix Pierre Süe par la Société Française de Chimie pour ses travaux de recherche déjà reconnus au niveau international par les prix Catalan-Sabatier en 2007 et Gay-Lussac-Humboldt en 2008.

3 questions à Clément SANCHEZ


A quoi / A qui devez-vous votre vocation scientifique ?
Ma vocation scientifique vient sans doute de mon parcours de formation « buissonnier »; j’ai dû travailler très jeune dans l’industrie chimique, tout en poursuivant en parallèle des études scientifiques en cours du soir. Ce cursus mixte m’a souvent permis de confronter mes acquis pédagogiques à la réalité du terrain. Le chimiste est à la fois l’architecte et le maçon de la matière. Il imagine et construit. J’ai été très attiré par les aspects de rêve et de créativité associés à la construction des édifices chimiques. J’aime les exigences et les aspects conceptuels forts qu’implique l’élaboration de matériaux « sur mesure ».


Quel est le meilleur souvenir de votre carrière scientifique ? De quoi êtes-vous particulièrement fier(e) dans votre carrière ?
Mes joies professionnelles sont associées aux moments où ce que nous avons imaginé, conçu, se réalise et fonctionne, ou bien à l’inverse, quand un résultat contraire à la prédiction (toujours naïve) de systèmes complexes nous ouvre les yeux sur un « nouveau jardin » encore inexploré !
Je tiens beaucoup également à la richesse des échanges scientifiques avec mes collègues. En particulier les jeunes générations de scientifiques qui ont moins d’inhibition. Nous avons toujours à apprendre des autres.
Mon parcours « hybride » m’a sans aucun doute permis de mieux apprécier et appréhender les différentes facettes de la chimie, depuis l’organique et l’organométallique jusqu’à la chimie et la physico-chimie du solide, l’ingénierie chimique et aux matériaux. Cette intégration transversale dans laquelle chimie et procédé sont fortement couplés  est sans doute une bonne source de créativité.


En ce moment, qu’est-ce-qui vous tient « à cœur » dans vos recherches ? Quel est votre rêve de scientifique ?
Les défis que lancent les préoccupations sociétales dans les secteurs de l’environnement, de l’énergie et du biomédical me tiennent tout particulièrement à cœur. L’exploration des aspects conceptuels et mécanistiques en chimie des matériaux est indispensable  afin d’avoir une meilleure connaissance fondamentale des systèmes étudiés qui sont multifonctionnels, multi-échelles et  de plus en plus complexes. Bien que le domaine des matériaux soit fortement sollicité par l’aval, il est très important pour moi de ne pas négliger cette recherche fondamentale et intégrative de plusieurs disciplines. Il faut aussi savoir décoder dans la question d’un industriel les points de recherche fondamentale qu’elle soulève. C’est cette synergie qui permet l’émergence d’applications pour la société !

 

Site du Laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (LCMP) : 

http://www.labos.upmc.fr/lcmcp/Nouvelle fenêtre

 

Vous trouverez un dossier documentaire sur le sujet sur Jubil, le portail documentaire de l'UPMC iciNouvelle fenêtre.

 

Retour au programme Sciences à coeur



27/05/13